Comment coudre sa robe de mariée soi-même ?

Quoi ?! Coudre ma propre robe de mariée moi-même ? C’est une blague, n’est-ce pas ? Non ce n’en est pas une ! Cela peut sembler difficile, oui, mais beaucoup moins que cela en a l’air ! Si vous pouvez vous rendre dans une boutique de tissus ou d’artisanat, parcourir les modèles de robes de mariée dans la section tissus, et acheter les bons matériaux, coudre une robe de mariée par la suite vous sera très facile !

Choisissez votre modèle de robe

Vous pouvez facilement trouver votre modèle préféré dans la section tissus de votre magasin local d’artisanat ou de tissus. Dans cette section, vous verrez des brochures vous permettant de feuilleter toutes les images jusqu’à ce que vous trouviez le modèle qui vous permettra de coudre une robe de mariée parfaite. Les modèles réels sont conservés dans des tiroirs organisés comme le catalogue sur fiches de la bibliothèque. Ces modèles sont typiquement assez bon marché, mais une robe de mariée plus étendue pourrait vous coûter un peu plus cher.

On vous recommande de choisir un modèle plus simple si vous êtes une couturière débutante. Évidemment, les couturières plus avancées ne trouveront pas de difficultés avec ce procédé et sauront exactement comment choisir le bon modèle. Sachez que vous n’avez pas à vous limiter aux robes que vous trouvez. Tant que les changements ne sont pas énormes, vous pouvez facilement faire des changements, comme se débarrasser des manches ou raccourcir une jupe, sur n’importe quel motif.

Choisissez votre tissu de robe de mariée !

Pour faciliter la couture et pour un beau look, essayez un joli tissu de soie. Si vous demandez au préposé du magasin de tissus, je suis sûr qu’il vous montrera tous les beaux tissus de mariée et vous donnera quelques conseils utiles.

Une fois à la maison avec votre modèle et tous vos matériaux, vous devrez planifier les changements que vous allez vouloir faire. Vous pouvez également créer une maquette de votre robe en mousseline. Cela pourrait paraître ridicule car vous cherchez à gagner du temps à la place. En tout cas, ce n’est pas ce que vous ressentirez lorsque vous couperez votre tissu nuptial plus cher et que vous finirez par faire une grave erreur. Au moins avec la mousseline, c’est bon marché, facilement remplaçable, et vous n’avez pas besoin d’être super prudente.

Il est temps de coudre cette robe !

Avant de coudre une robe de mariée, vous pourriez envisager de créer une doublure. Ceci est particulièrement important si vous avez un tissu léger qui pourrait être transparent, vous avez choisi de la dentelle ou un autre type de tissu rugueux pour votre robe qui pourrait irriter votre peau, et/ou si vous avez l’intention d’ajouter des crinolines à votre robe.

Les crinolines sont le tissu rigide que l’on retrouve fréquemment sous les robes de mariée pour donner un peu plus d’ampleur à la jupe. Elles sont souvent ajoutées aux robes jusqu’à trois couches. Beaucoup de mariées ont des crinolines attachées aux dessous de leurs robes et choisissent également d’acheter ou de faire un jupon plus doux qui est porté séparément pour ajouter encore plus de hauteur. Celles-ci, avec une doublure plus douce en dessous pour éviter de vous gratter les jambes, peuvent être ajoutées avant ou après que vous ayez cousu votre robe de mariée. Envisagez l’utilisation d’une doublure, des crinolines, ou les deux, avant de finir votre robe !

Nos conseils pour apprendre à tricoter comme nos grands-mères
Lancer sa marque de vêtement : quelles sont les étapes à suivre ?