Nos conseils pour apprendre à tricoter comme nos grands-mères

L’hiver est proche, de même les fêtes de Noël pour échanger des cadeaux. Pourquoi ne pas offrir des écharpes ou bonnets fait maison pour les proches. En plus, il a été prouvé que le fait de tricoter aide à diminuer le stress. De plus, tricoter a l’air plus facile maintenant, il faut simplement avoir en sa possession tous les outils et matières nécessaires, et des vidéos de tutoriel sur les toiles, et le tour est joué. Pourtant, beaucoup n’arrivent même pas à réaliser une œuvre jusqu’à la fin. Que faut-il donc faire pour pouvoir tricoter comme nos grands-mères?

Commencer avec des petits projets

La plupart du temps, une personne veut apprendre le tricot le jour où elle veut faire un cadeau fait maison et original à un proche: Écharpe pour son chéri, un bonnet pour une amie chère, des vêtements bébé pour une amie qui va donner naissance à son enfant. En effet, on veut maîtriser dans un bref délai tout sur le tricot. Pourtant, le tricot est une activité qui demande beaucoup de patience. C’est une activité ludique qui demande de la concentration et du temps.

La première conseil est donc, de commencer avec des petits projets, qui aident à bien maîtriser les bases, comme des sous-verres, ou bien des petits objets décoratifs comme des petites fleurs pour égayer les rideaux. Avec le temps, la maîtrise des bases s’installe et le tricoteur débutant pourrait passer d’un autre niveau et réaliser quelque chose de plus élaborer.

La régularité comme règle d’or

Apprendre le tricot est très passionnant, mais pour que la passion ne se tue pas, il faut avoir de la régularité dans sa pratique. En effet, il vaut mieux consacrer 10 à 15mn par jour au tricotage que d’y consacrer des heures, pour se lasser après. Avec ces 10 à 15mn, les tricoteurs débutants pourront profiter des avantages de tricoter, comme son effet déstressant, le repos de l’esprit. Peu importe ce qu’ils pourront réaliser durant cette durée, ils auront hâte de reprendre le lendemain pour renouveler l’expérience. C’est ce qui fait naître la passion du tricotage.

Accepter de faire des erreurs

Même ceux qui tricotent bien ont fait des erreurs à leurs débuts, donc les tricoteurs débutants pourront avancer s’ils seront plus indulgents envers eux-mêmes. Maîtriser à la fois les mailles à l’endroit et les mailles à l’envers, n’est pas facile du tout au début. Beaucoup s’y perdent et manquent des mailles. Ceci peut créer des trous dans la réalisation. Pas de panique, il y a toujours des moyens pour rattraper le coup.

A part cela, il faut bien s’entourer. Des forums et associations sur le tricot se forment partout actuellement. Il faut essayer de se rapprocher d’eux pour mieux apprendre le tricot. Apprendre des erreurs des autres et échanger pour pouvoir mieux avancer, c’est la meilleure façon de passer à un niveau supérieur.

Comment coudre sa robe de mariée soi-même ?
Lancer sa marque de vêtement : quelles sont les étapes à suivre ?