ZERO DECHET – Acheter en vrac 6


Salut à tous, aujourd’hui, pas de créations, même si j’ai enfin pu prendre plusieurs trucs en photos à l’extérieur grâce au soleil !! Je vous montre ça très vite … Donc, nouvelle catégorie « green » pour nouveau type d’articles :). Je vous parle de ma façon de faire les courses depuis que j’ai lu le livre Zéro déchet de Béa Johnson

J’ai vraiment commencé à réduire mes déchets quand j’ai décidé de faire mes courses à la bio coop cela va faire maintenant 2 ans. Avec leur rayon de vrac, il me permet d’acheter tous mes légumes, mes farines, pâtes, riz et autres céréales et légumineuses sans emballages. Un vrai gain écologique et économique ! Alors, je me suis dit que pour ceux qui hésitent encore, ce serait bien de faire le tour de la question…

Pourquoi acheter en vrac

Je vois 3 raisons principales à l’achat en vrac :

  • Les économies : on ne paie pas l’emballage donc le prix au kg est plus intéressant. Cela permet de compenser le prix souvent plus élevé des produits biologiques
  • Le zéro déchet : qui dit vrac dit sans emballages… les sacs en papiers fournis par la bio coop sont réutilisables puis recyclables sinon l’on peut utiliser des sacs en tissus, les bouteilles sont remplissables, les légumes n’ont pas besoin de contenants hormis les plus petits…
  • Le juste poids : on achète le poids dont on a besoin ni plus ni moins. Cela permet de ne pas avoir des restes dont on ne sait jamais quoi faire et nous permet de faire des économies.

Quoi acheter en vrac

Personnellement, je trouve dans ma bio coop :

  • Les fruits et légumes
  • Les fruits secs et oléagineux (amandes, noix de cajou, dattes, abricots, …)
  • Les céréales du matin (avoine, muesli, riz soufflé,…)
  • Les condiments tels que gomasio, levure de bière, sel, sucre…
  • Les légumineuses (lentilles diverses, haricots divers…)
  • Les céréales (pâtes, riz divers, millet, épeautre, …)
  • Certaines farines moulues dans ma région (blé T65 et T80)
  • Le liquide vaisselle (il suffit de ramener la bouteille et de la re-remplir)
  • La lessive (il suffit de ramener la bouteille et de la re-remplir)
  • Le produit multi-usage (il suffit de ramener la bouteille et de la re-remplir)

Je tiens à préciser qu’il s’agit d’une petite bio coop dans une petite ville, je n’ose imaginer le choix possible dans une grande ville ou dans un magasin plus grand 🙂

Comme vous pouvez le voir, il est extrêmement facile de trouver son bonheur en vrac…

Ou acheter en vrac

Dans les bio coop et magasins bio !! Si vous avez de la chance, vous avez un magasin 100% vrac ouvert dans votre ville.

Je ne suis pas une grande référence en matière de grande surface, y mettant rarement les pieds mais je crois qu’à présent la plupart des supermarchés possèdent un rayon vrac…

Je vous conseille cependant d’acheter ce que vous aller ingérer et appliquer sur votre peau (je vous le rappelle) dans leur version biologique dans un magasin bio qui vous vendra des produits locaux issus de cultures raisonnées…

Comment acheter en vrac

Le mieux est d’avoir « un kit de courses » contenant des sacs en tissus et des bocaux à faire peser à l’entrée pour la
tare. Sinon, vous pouvez mettre tout vos légumes et fruits directement dans un grand sac en commençant par les plus lourds et en finissant par les plus légers (en gros, on met les patates au fond et les kiwis sur le dessus). Pour le reste, il y a à disposition des sacs en papiers plus ou moins solide pour mettre vos céréales et autres achats…

Une fois chez vous, il suffit de transvaser vos achats dans de jolis pots en verre (acheté neufs ou récupéré après avoir manger ce qu’il y avait dedans !). Personnellement, j’ai un stylo blanc effaçable à l’eau pour inscrire sur le bocal ce que je mets dedans… difficile de faire la différence entre la farine d’épeautre et la farine de blé 🙂

Et vous, qu’achetez vous en vrac ?


Laisser un commentaire

6 commentaires sur “ZERO DECHET – Acheter en vrac

  • Belinda

    Où je suis le magasin vrac bio le plus proche est à 45mn (soit 1h30 aller/retour 🙁 ), il s’agit d’un NaturéO et ils n’ont pas de farine en vrac et pas de liquide non plus ni de lessive ….Uniquement de la nourriture : oléagineux, légumineuses, sucre, fruits sechés, céréales, chocolat, sucreries mais ne font pas la tare si l’on vient avec des bocaux ou boîtes plastiques 🙁 . Les fruits et légumes bien évidemment. Ils arrêtent même de fournir les sacs en papier, ils vendent les lots de sacs en tissus léger mais je vais en coudre pour avoir une plus grosse quantité car ça va vite…
    Donc au final tu as un « petit » BioCoop mais qui est plus intéressant pour le vrac ;-). Je sais qu’il y a plus de choix de vrac sur Orléans mais là il me faut plus d’une heure pour y aller et comme c’est en centre ville pas facile pour y accéder donc je n’y mets jamais les pieds (à part une fois lorsque je me baladais avec ma soeur :p)
    Enfin voilà, vivement que tout le territoire puisse avoir accès rapidement et facilement à ce types de magasins 😀

    • Sandrine Auteur du billet

      Oh la galère pour toi !! Ils ne sont pas cool !! C’est vrai que j’ai la chance d’avoir une bio coop à moins de 20 min de chez moi. Heureusement que ces boutiques se démocratisent !! Pour le vrac, il y a 2 ans, il n’y avait qu’un petit rayon mais suite à la demande des consommateurs, ils l’ont agrandit. Ils sont à l’écoute et font le maximum pour améliorer les choses… Rien à voir avec la tienne qui ne veut même pas faire la tare… Mais peut-être es-du au fait qu’il s’agit d’une coopérative qui n’a pas de but lucratif.
      A présent, je connais ma chance, merci !!

  • Vididi

    Je pense qu’on a quasiment le même mode de fonctionnement.
    Dans ma biocoop, pas de farine en vrac (mais les sachets papier de la farine sont aisément compostables et le paysan-boulanger de mon AMAP me fournit une partie de ma consommation) par contre on y trouve le sucre (blond ou roux) et le chocolat (en pépites et en barrettes) ainsi que gâteaux secs et gâteaux apéro et quelques friandises (ma fille adore les fruits secs enrobés de chocolat!).
    C’est également une biocoop de petite ville, mais j’y trouve quasiment tout ce dont j’ai besoin et je ne vais au supermarché que pour le poisson et pour varier la viande qui est très limitée à ma biocoop. Et pas de rayon vrac dans les 2 supermarchés de la ville.
    Comme toi, j’utilise les sacs papier fournis ou des sacs en tissu (notamment pour le sucre, c’est lourd, le sucre en poudre et le sac en tissu, c’est bien plus solide) ou le contenant d’origine (pour les produits d’entretien), mais on peut aussi venir avec ses bocaux.

    Certes les produits sont plus chers, mais d’abord, j’ai la chance de pouvoir me le permettre, ensuite, je ne repars pas avec une tonne de conneries que je n’avais pas prévu d’acheter… Et mes enfants qui râlaient il y a quelques années, réagissent aujourd’hui de manière tout aussi négative si ils se retrouvent avec une salade non-bio dans leur assiette ( » tu l’as bien lavée, hein? » à leur grand-mère, gloups…). Et ils font très bien la différence entre le poulet de la cantine et le mien…

    • Sandrine Auteur du billet

      Ah le chocolat !! Je n’achète plus que celui en vrac qui est extra !!
      C’est vrai que le rayon viande est très limité chez moi mais, personnellement je m’en passe (je suis végane) et j’y trouve quelques similis carnés pour les fois où je veux manger vite fait. Mon mari achète sa viande de temps en temps ailleurs comme toi.
      Pour le prix, je suis totalement d’accord avec toi !! Et mes enfants passent leurs temps à me dire « c’est bio ça ? » avant de le manger 🙂
      Je trouve qu’il est tellement important de leur faire prendre conscience de ce qu’il ingère, du gout des bonnes choses et de la manière dont les aliments sont produits.

  • 1 pom et 3 vers

    Je suis adepte de la biocoop depuis plusieurs mois maintenant ! Les fruits et légumes de saison sont même bien souvent moins chers qu’en grande surface, et je me suis cousue des petits pochons pour minimiser au max mes déchets. bref, ma cuisine est remplie de bocaux et j’adore 😉
    C’est une petite biocoop ici aussi et je crois que c’est même ce que je préfère dans ce magasin, le côté presque intimiste et chaleureux que l’on ne trouve plus dans les magasins de nos jours…

    • Sandrine Auteur du billet

      C’est clair, moi, je rencontre toujours les mêmes personnes (j’y vais presque toujours le même jour ), tu finis par dire bonjour à tout le monde, papoter à droite à gauche… On peut échanger sur nos avis concernant des produits, comment les utiliser, bref un vrai lieu de vie !!! Je deviens folle dans les grandes surfaces !!